Interview avec Mamadou CAMARA, Président du Comité de Réflexion sur la réorganisation de l’ADVN (Section Dakar)

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

 La Rubrique Interview reçoit Monsieur Mamadou CAMARA, Président du Comité de Réflexion sur la réorganisation de l’Association pour le Développement du Village de Nguidjilone (Section Dakar). Dans cet entretien, il revient sur son cursus, sa passion de servir lNguidjilone, les raisons de la création du comité de réflexion, les problèmes de l’ADVN, les objectifs et démarches du comité, la journée de partages et les perspectives du comité de partages. Bref, Monsieur CAMARA dit Tout ! 

INTERVIEW…..

1/ Monsieur Camara, vous êtes le Président du Comité de réflexion pour la réorganisation de l’ADVN/Section Dakar. Faites-nous une brève présentation de votre personne ?

Merci Monsieur Guisse de m’avoir donné cette opportunité afin de partager avec la population Nguidjilonoise le travail que nous avons fait jusque-là. Je m’appelle Mamadou CAMARA, un jeune qui a fait son cursus élémentaire à Nguidjilone (école Sada NDIAYE) avant de rejoindre Thilogne pour le cycle moyen. J’ai eu mon Bac série S2 en 2006 au Lycée Seydina Limamou Laye de Guédiawaye (Dakar), j’ai fait mon cycle supérieur à l’Université Cheick Anta Diop de Dakar (UCAD) à la faculté des sciences et techniques option sciences de la vie et de la terre jusqu’à la maîtrise, ensuite je me suis inscrit en Master 2 option Gestion Durable des Agro écosystèmes Horticoles. Je suis passionné du mouvement associatif ce qui a fait que j’ai longtemps était membre de l’Amicale des Élèves et Etudiants de Nguidjilone (AMEEN) avant de devenir le président en 2009. Je fus aussi membre de la coordination régionale des étudiants de Matam (CREM) et depuis quelques années je suis devenu un membre actif de la section ADVN de Dakar. Actuellement je suis consultant indépendant en Système d’Information Géographique (SIG), formateur en entrepreneuriat et professeur de SVT dans une école privé.

2/ Vous êtes donc un membre actif de l’ADVN Section Dakar. Nous notons une forte léthargie dans les différentes sections de l’ADVN notamment celles de Nguidjilone et de Dakar. Pouvez-vous revenir sur les causes de cette léthargie ?

Permettez-moi d’abord de rappeler le contexte de ce comité de dite de réflexion. La section ADVN de Dakar après avoir fait les constats suivants : dysfonctionnement de ses instances, absences fréquentes des membres du bureau aux réunions, grande négligence de la plus part des ressortissants de Nguidjilone à Dakar (potentiels membres de l’ADVN), la Section ADVN de Dakar  a jugé nécessaire de créer un comité chargé de réfléchir sur la situation actuelle et proposer des solutions. Ainsi j’ai été désigné comme président de ce comité de partage avec 09 membres dont un secrétaire et un rapporteur. Oui, comme vous le dites, depuis quelques temps je suis devenu un membre actif de la section ADVN de DAKAR. Les causes de la léthargie des sections de Dakar et de Nguidjilone sont nombreuses mais je peux en citer quelques-unes comme le manque de programmes fiables, manque de fonctionnement  du bureau, absence  d’activités  de  développement, sociales  et  culturelles.

3/ La Section de Dakar a donc décidé de créer un comité de réflexion pour la réorganisation de la structure au niveau de Dakar. Dites-nous, quels sont les objectifs de ce comité de réflexion ?

Ce comité comme son nom l’indique est chargé de réfléchir sur les  manquements dont souffrent l’ADVN et de proposer des pistes de sortie de crise pour une réorganisation et restructuration afin que l’ADVN soit plus dynamique et plus attractive.

4/ Monsieur Camara, le comité travaille donc à impliquer toutes les forces vives de Nguidjilone pour mieux réorganiser l’ADVN. Quelles sont les démarches que le comité a menées jusque-là ?

Le comité dans son plan de travail après avoir fait le diagnostic des manquements a rencontré certaines personnes dites « personnes ressources » et envoyé un questionnaire à d’autres personnes qu’il n’a pu rencontrer pour recueillir des propositions de solutions,  ensuite le comité s’est réuni pour faire le partage de ces propositions enfin d’élaborer des Termes De Références (TDR) pour la journée de partage et de réflexion qui va clôturer le travail du comité.

5/ Le comité a déjà rédigé les Termes de Références (TDR) qui constituent le résumé de vos travaux. Expliquez-nous un peu le contenu de ces TDR ?

Ces Termes De Références (TDR) retracent le contexte, décline les objectifs, les résultats attendus et l’organisation  de la journée de partages et de réflexions. 

6/ Pour finaliser tout ça, vous compter donc organiser une journée de partage des travaux avec tous les Nguidjilonois, pouvez-vous revenir sur l’importance de cette journée notamment la date et le contenu ?

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

Comme je l’ai dit plus haut les travaux du comité seront clôturés par la journée de partages et de réflexion qui nous comptons organiser le 29 Septembre 2018. Le contenu de la journée est constitué des  ateliers. Nous avons identifié trois (3) thèmes pour les ateliers : un atelier sur l’élaboration des textes  qui régissent l’ADVN dans sa globalité, un deuxième atelier sur les ressources financières de l’ADVN et un troisième sur la coordination entre les différentes sections de l’ADVN et la collaboration  entre l’ADVN et la mairie de Nguidjilone.

7/ Comptez-vous impliquer les autres sections de l’ADVN pour une meilleure collaboration entre les différentes sections ?

Oui, déjà le questionnaire a été envoyé a certaines sections notamment celles de la France et de Nguidjilone, les Termes de Références (TDR) aussi seront envoyés aux différentes sections mais aussi nous comptons inviter les sections de France et de Nguidjilone pour impliquer tout le monde et ainsi assurer une bonne coordination entre les différentes sections de l’ADVN.

8/ Quelles sont les perspectives du comité après la journée de partages et de Réflexions ?

Apres la journée de partages et de réflexion, un rapport assorti de recommandations claires et précises pour une ADVN dynamique sera déposé au niveau de la Section de l’ADVN Dakar et sera aussi envoyé aux autres sections. 

9/ Quel appel faites-vous aux Nguidjilonois présents à Dakar ?

L’appel que je lance aux Nguidjilonois présents à Dakar est de venir aux rencontres de l’ADVN, qu’on ne reste pas dans son coin disant que ça ne marche pas, que les gens viennent pour ensemble réfléchir sur les manquements pour que l’ADVN soit plus dynamique et qu’elle continue à révéler les défis du développement et de l’émergence de notre cher Nguidjilone.

10/ Quel est votre dernier mot ?

D’abord vous remerciez Monsieur Guisse pour l’importance vous avez accordé à ma modeste personne pour réaliser cette interview mais aussi et surtout vous féliciter pour votre engagement, vous êtes toujours aux services de votre communauté, vous êtes vraiment le porte étendard de la jeunesse et à cette dernière je dirais de venir s’approprier de l’ADVN parce que c’est elle l’avenir. J’invite aussi aussi les Nguidjilonois à croire encore à la structure car nous devons beaucoup à l’Association pour le Développement du Village de Nguidjilone. Nous devons donc continuer à conjuguer nos efforts pour que l’ADVN retrouve son lustre d’antan et avec une bonne collaboration avec les autres section et la mairie afin d’œuvrer pour le développement de notre cher Nguidjilone. 

Propos recueillis par Yero GUISSE

Blogueur, Rédacteur et Administrateur du Site de l’ADVN

www.advn-nguidjilone.org 

 

Auteur de l’article : Guisse

Administrateur Général du site de l'Association pour le Développement du Village de Nguidjilone (ADVN)