Procès verbal de l’assemblée générale du Comité de Développement Sanitaire de Nguidjilone (Bilan)

Procès verbal de l’assemblée générale du Comité de Développement Sanitaire de Nguidjilone (Bilan)

Ce samedi 29 juin 2019 s’est tenue au niveau de la salle de réunion de la mairie de Nguidjilone ; une assemblée générale du comité de développement sanitaire du poste de santé de Nguidjilone  pour le faire le bilan de leur 6 mois d’activités comme l’avaient prévu les textes.

La réunion a démarré à partir de 17h15 par les mots de bienvenus de l’ICP suivi d’une prière pour le bon déroulement de la séance et puis par la présentation des participants. En plus du représentant du maire, l’équipe technique du poste de santé, les membres du CDS, les GPF, les ASC et l’OCB Cellal Bury, tous les quartiers de la commune  ont été représentés.

A 17h30mn, la présentation du bilan des activités a été faite par le secrétaire exécutif du CDS. L’ensemble des points ont tourné au tour de :

  • La situation financière
  • L’appui des partenaires tels que la marie et l’ADVN
  • La dotation en médicaments à la case de santé d’Aly Woury
  • La gestion des cas sociaux en termes d’ordonnances gratuites au niveau du poste de santé et de prise en charge intégrale de certains patients démunis qui ont été référés au CHRO
  • La gratuité de 11 évacuations  au CHRO
  •  Les différentes réalisations
  • Les activités planifiées

 Ceci  a permis de retenir :

SOLDE ANTERIEUR SEPTEMBRE 2018 : 2.603.450 F

RECETTE : 17.117.500F

DEPENSES : 9.156.995F

A l’issu de la présentation, la quasi-totalité des interventions ont porté sur des félicitations et des encouragements du fait de la clarté travail   mais surtout de la gestion des cas sociaux. Et il été signalé que sans le soutien de la mairie à travers ses fonds de dotation alloués au poste de santé, la gestion de ces cas seraient presque impossible.

Cependant, quelques problèmes ont été soulignés tels que le manque d’hygiène des toilettes publiques dont l’obstruction n’est due qu’aux dépôts anormaux de placentas de certaines femmes après accouchement et d’un manque de nattes servant de couchages pour les accompagnantes des accouchées. Ces dernières étaient aussi toujours disponibles mais aussi toujours dérobées.

Face à ces problèmes, le CDS décide de payer d’autres nattes et de recruter une dame spécialement pour le nettoyage des toilettes publiques.

La séance est levée à 19h20mn.

Compte Rendu : Thierno Mbow, Secretaire Général du comité de développement sanitaire de Nguidjilone

Partagez sur :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *