La santé, une priorité pour l’ADVN

La santé, une priorité pour l’ADVN

La Santé est et reste toujours une préoccupation pour l’Association pour le Développement du Village de Nguidjilone(ADVN). L’association mère a longtemps oeuvré pour la construction ou la réhabilitation des infrastructures sanitaires. En effet les réalisations dans ce sous- secteur de la santé à Nguidjilone concernent l’achat en 2007 par l’ADVN pour une valeur de 2 400 000 FCFA d’un terrain contigu au poste de santé en vue de son extension. Une sage femme a été affectée en 2007 à la maternité. Le poste de santé a été équipé en mobiliers (tables, lits, fauteuils…) suite au don de l’ONG de Didier Capell et d’une ambulance offerte par l’Etat. Un dépôt de médicaments pharmaceutiques a été ouvert en 2000.

Le poste de santé et la maternité qui polarisent une dizaine de villages et campements y compris ceux situés sur l’autre rive (Mauritanie), affichent des performances de 60 % pour le taux de fréquentation contre les principales maladies que sont : Paludisme, Parasitose, Aménie, Bilharziose ; 200 accouchements par an, la vaccination infantile et maternelle régulièrement. Les contraintes auxquelles ce sous secteur est confronté sont : – L’absence d’un infirmier suppléant – La quasi absence de logements pour le personnel cadre – La formation du personnel subalterne et des membres du comité de gestion de la santé – L’ouverture d’une pharmacie – L’absence d’un centre de santé – Le disfonctionnement des rapports entre l’ADVN et le comité de gestion d‘une part et du personnel de santé d’autre part.

DSCN0975 DSCN0976 DSCN1114 DSCN1115

Source: Colloque advn Nguidjilone 2009

Partagez sur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *